BOUTRON-RUAULT

Marie-Christine
BOUTRON-RUAULT
Chercheur.se
Compétences
internal medicine, gastro-enterology, nutritional epidemiology, microbiote
Résumé de l'activité

Par ma formation initiale en médecine interne, j’ai une approche globale des maladies et de la santé.

Ma recherche est animée par la volonté d’utiliser l’ensemble de mes compétences (en immunologie, pharmacologie, épidémiologie, nutrition, médecine interne, et hépato-gastroentérologie) pour étudier les facteurs de risque, en particulier nutritionnels, des grandes pathologies en tentant d’en comprendre les mécanismes physiopathologiques.

L’originalité de mes recherches tient à mon approche multidisciplinaire. Je mène, depuis le début de ma carrière, des recherches sur le cancer, en particulier colorectal et du pancréas, et sur les maladies chroniques de l’intestin. Je travaille également sur les maladies cardiovasculaires et cherche aujourd’hui à établir un score de risque spécifique au « cœur de la femme ». Je m’intéresse aussi aux maladies métaboliques et ai mis en place une collaboration avec l’Inra pour étudier l’influence du microbiote sur l’apparition de ces maladies.

Le rôle que joue le microbiote sur notre état santé me passionne autant que celui de la nutrition. J’ai notamment mis en lumière des facteurs nutritionnels (consommation de viande rouge) associés au cancer colorectal, j’ai également découvert les risques potentiels de certains compléments alimentaires (notamment le b-carotène chez les fumeuses), mis en évidence qu’un excès de vitamine C augmente le risque de cancer du sein, etc. Pour moi, l’épidémiologie nutritionnelle est une discipline incontournable qui donne un éclairage nouveau sur notre santé et permet de formuler des messages clairs de prévention.

Du fait de ma position à l’interface de la clinique, de l’épidémiologie et de la nutrition, la valorisation de ma recherche se fait auprès des scientifiques, de mes confrères médecins, du personnel soignant, des patients, et du grand public. Comme j’ai appris à être pédagogique pour rendre compréhensibles les données médicales et scientifiques à mes patients, je suis très sollicitée par les médias pour expliciter au grand public les résultats des recherches en matière de nutrition. Il me tient en effet à cœur d’apporter un discours clair et non polémique, et de le replacer dans un contexte de santé publique.

Organisme d'appartenance

INSERM

Directeur.trice de recherche
01 42 11 64 66

Gustave Roussy, Bat. M. Tubiana, Villejuif