QUANTIN

Catherine
QUANTIN
Epidémiologiste
Chercheur.se
Résumé de l'activité

Catherine Quantin dirige l'Unité de Biostatistique et d'Informatique Médicale du CHU de Dijon depuis 1998, et est membre de l'équipe du Centre d'Epidémiologie et de Santé des Populations - Inserm Paris-Saclay.

L'Unité de Biostatistique et d'Informatique Médicale dirigée par le Pr. Catherine Quantin est spécialisée dans le recueil, le codage et sa validation ainsi que les analyses statistiques et le développement méthodologique nécessaire à l'analyse des données contenues dans les grandes bases de données médico-administratives (PMSI, SNDS) dans le domaine de la santé publique. Son équipe a été l'une des premières à obtenir l’accès aux données SNDS pour une recherche en pharmaco-épidémiologie. Elle collabore avec des équipes internationales comme avec le Pr Victor Rodwin (Professeur de politique et gestion de la santé, Wagner School of Public Service, New York University) et l’Institut de médecine sociale et préventive, UNIL, Lausanne, sur la comparaison des indicateurs de santé à partir de ce type de données. Elle collabore également avec le Pr Abrahamowicz (Professor in Epidemiology and Biostatistics) de Mc Gill Montreal (Canada) et participe au réseau international d’experts en biostatistique et épidémiologie de l’ Initiative STRATOS (STRengthening Analytical Thinking for Observational Studies).

Catherine Quantin a également développé de nouvelles méthodes d'identification et de couplage anonyme, dont l'une a été brevetée. Le logiciel ANONYMAT a été approuvé par la CNIL, l'organisme qui supervise et assure la confidentialité des données privées en France. En outre, la méthodologie du Pr. Quantin pour l'anonymat et la liaison a été approuvée et est actuellement utilisée aux niveaux régional, national et international. Au niveau national, elle est utilisée pour la surveillance par le PMSI pour le couplage des résumés de sortie d'hôpital, le programme national d'assurance maladie avec la base de données du SNDS, l'Institut français de veille sanitaire (InVS) pour les maladies à déclaration obligatoire, l'Education nationale pour les élèves et étudiants, l'Institut national de suivi de l'enfance en danger.

Elle a été présidente du Collège des enseignants de biostatistique et d'informatique médicale (CIMES), secrétaire générale de l'Association des épidémiologistes de langue française (ADELF) et présidente du comité d'éducation de la Société internationale de biostatistique clinique (ISCB), elle est membre de l’AIM.

En tant que présidente du comité scientifique ou d'organisation, elle a organisé plus d’une trentaine de conférences nationales ou internationales (ISCB, ADELF, EMOIS) ou colloques (IMIA, SFDS).

Elle est l'auteur principal de près de 500 publications internationales dont 280 dans Pubmed.

Catherine Quantin has been the director of the Biostatistics and Medical Informatics Unit at the University Hospital of Dijon since 1998, and is a member of the team of the Centre for Epidemiology and Population Health - Inserm Paris-Saclay.

The Biostatistics and Medical Informatics Unit directed by Prof. Catherine Quantin is specialized in data collection, coding and validation as well as statistical analysis and methodological development necessary for the analysis of data contained in the large medico-administrative databases (PMSI, SNDS) in the field of public health. Her team was one of the first to obtain access to SNDS data for research in pharmaco-epidemiology. She collaborates with international teams such as Prof. Victor Rodwin (Professor of Health Policy and Management, Wagner School of Public Service, New York University) and the Institute of Social and Preventive Medicine, UNIL, Lausanne, on the comparison of health indicators from this type of data. She also collaborates with Prof. Abrahamowicz (Professor in Epidemiology and Biostatistics) at Mc Gill Montreal (Canada) and participates in the international network of experts in biostatistics and epidemiology of the STRATOS Initiative (STRengthening Analytical Thinking for Observational Studies).

Catherine Quantin has also developed new methods of identification and anonymous linkage, one of which has been patented. The ANONYMAT software has been approved by the CNIL, the body that oversees and ensures the confidentiality of private data in France. In addition, Prof. Quantin's methodology for anonymization and linkage has been approved and is currently used at the regional, national and international levels. At the national level, it is used for surveillance by the PMSI for the linkage of hospital discharge summaries, the national health insurance program with the SNDS database, the French Institute of Health Surveillance (InVS) for notifiable diseases, the National Education for pupils and students, the National Institute for Monitoring Children at Risk.

She was president of the Collège des enseignants de biostatistique et d'informatique médicale (CIMES), secretary general of the Association des épidémiologistes de langue française (ADELF) and president of the education committee of the International Society for Clinical Biostatistics (ISCB), she is a member of the AIM.

As chair of the scientific or organizing committee, she has organized more than thirty national or international conferences (ISCB, ADELF, EMOIS) or symposia (IMIA, SFDS).

She is the principal author of nearly 500 international publications, including 280 in Pubmed.

Organisme d'appartenance

CHU Dijon

PU-PH
03 80 29 34 65

CHU de Dijon